Chablais

 l'actualité, nos positions, nos actions, nos engagements...sur ce territoire!

Prochaine réunion NC 74 des territoires Annemasse/Genevois et Chablais vendredi 6 novembre 2009, Mairie de Nangy.
Robert DEPREZ, délégué territorial Annemasse/Genevois,
Henri DURUZ délégué territorial Chablais.

RÉUNION LE 6 NOVEMBRE 2009 À 19 HEURES 30 À NANGY dans la salle de la mairie (située à côté). LA RÉUNION EST COMMUNE AU V° ET IV° SECTIONS, ET EN PRÉSENCE DE JP AMOUDRY, SÉNATEUR. L'ORDRE DU JOUR (fixé en accord des 4° et 5°) SERA CONSACRÈ AUX ÉLECTIONS RÉGIONALES. L'ordre du jour se déclinera en deux points essentiels : - la question des candidatures (si vous êtes intéressé(e), préparez un CV), - les thèmes de la campagne. Toutes les idées seront débattues. En préalable notre ami, DURUZ pour la 5° présentera un résumé des travaux de l'université d'été. Les questions les plus diverses pourront enfin être abordées. Le Nouveau Centre fonctionnant comme une auberge espagnole, vous êtes chaleureusement invités à apporter le maximum....

REUNION DE LA 5ème CIRCONSCRIPTION DU NOUVEAU CENTRE du 15 septembre 2009.

 La séance a eu lieu à la Mairie de Sciez .Les membres de la section ont participé à cette réunion. Présents : Jean-Pierre BENOIST, Claude BIDAL, Olivier COLLIN, Jacques DEFFAUGT, Robert DEPREZ, Pascal DEVILLE, Benoit DONCQUE, Henri DURUZ, Nicole DURUZ, Christophe MASBOU, Marie-Hélène PERRIN, André VITOZ.

 La séance a été entièrement consacrée aux journées de l’Université d’été des Jeunes Centristes qui ont eu lieu à Agen du vendredi 28 au dimanche 30 Août 2009. Henri DURUZ a représenté la section du Bas Chablais et Robert DEPREZ représentait la section d’Annemasse. Henri Duruz a fait la synthèse de la séance plénière et des ateliers auxquels il a participé :

*** Hervé MORIN, Jean-Christophe LAGARDE et Damien ABAD ont fait l’historique de notre mouvement depuis sa création :

 D’où venons-nous ? 

Au soir du premier tour de l’élection présidentielle, François BAYROU refuse de suivre les règles habituelles qui découlent du fonctionnement de la 5ème République, à savoir que les candidats qui ne sont pas arrivés en première ou deuxième position se rallient à l’un ou l’autre des deux premiers candidats. François Bayrou, tout en prétendant rester neutre, recommande de ne pas voter pour Nicolas SARKOZY. C’est alors que la plupart des Députés centristes le quittent et rejoignent le camp de Nicolas SARKOZY.

 Où en sommes-nous ? 

Le Nouveau Centre qui comptait au soir du 2ème  tour 21 Députés a actuellement 24 députés, 10 Sénateurs, 3 Députés Européens, 3000 Elus Locaux, 11000 Adhérents dont 1500 Jeunes Centristes. Nous avons fait le bon choix puisque le Modem va à la dérive en reniant la plupart de ses idéaux et en se rapprochant de plus en plus des socialistes.D’autre part, le Nouveau Centre participe à l’action du Gouvernement, fier d’avoir participé à certaines réformes indispensables et d’avoir été entendu dans la majorité présidentielle pour nuancer certaines positions. 

Où allons-nous ? 

Nous devons continuer dans cette voie et renforcer toujours plus notre mouvement en s’ouvrant à toutes les formations centristes pour pouvoir, comme le dit Hervé MORIN « décider de notre destin en toute autonomie au sein de la Majorité Présidentielle ». Comme le dit Damien ABAD « nous ne sommes pas les porteurs d’eau de l’UMP, mais les porteurs d’idées de la Majorité Présidentielle ».Nous devons insister sur nos valeurs humanistes, particulièrement dans les problèmes touchant à la dignité humaine, aux problèmes bioéthiques, à l’avenir des jeunes, etc.

Nous sommes la Nouvelle UDF et nous allons revendiquer cette appellation.

 *** Résumés de quelques ateliers et tables rondes :

La révision des lois de bioéthique : quels enjeux ? 

Tout ce que permet la science doit-il être réalisé ?

Jusqu’où faut-il aller dans la recherche ?

Où sont les limites de l’identification génétique, de la thérapie génique, du diagnostic préimplantatoire, de l’enfant double espoir, du don d’organes, des greffes, de l’assistance médicale à la procréation, du transfert d’embryons, etc..?

Faut-il légiférer dans tous ces domaines ?

Y a-t-il par exemple, un droit de « l’enfant à naître » ?

Pour répondre à toutes ces questions, le Nouveau Centre doit connaître ses positions éthiques, sa définition de la famille et ses aspirations humanistes pour la Société.

Quel avenir pour nos territoires ? 

La réforme Balladur a le mérite d’apporter plus de simplifications, de visibilité et d’efficacité mais d’autres réflexions doivent être menées.

Les Institutions doivent être modelées selon la géographie du territoire concerné : mégapoles, villes moyennes, espaces ruraux, ce qui implique des attributions différentes. Elles doivent tenir compte des possibilités de transport.

Il est important que le mode d’élection comprenne une partie de proportionnelle.

Il est également nécessaire que les régions correspondent aux grandes régions européennes. 

Comment bien préparer l’après crise ?

Comme le dit Alain Lamassoure  « la France était en crise avant la crise ».

Selon Jean Arthuis « on avait privatisé les profits, socialisé les pertes, avec un Etat qui jouait les assureurs ».

Selon Charles de Courson « la crise étant structurelle, les réformes doivent être structurelles ».

Selon Christian St Etienne, face aux chinois, qui toutefois n’échapperont pas à une réforme sociale, face aux américains qui doivent faire une réforme financière, l’Europe ne résistera pas sans gouvernement économique européen.

Alain Lamassoure propose que l’Union Européenne fasse un budget prévisionnel, comme dans les communes et que les budgets nationaux soient comparés ; et pourquoi ne pas faire un « impôt sur tout ce qui circule », car il n’est pas normal que les entreprises sédentaires soient écrasées par l’impôt alors que les entreprises nomades l’évitent.

La formation doit être axée sur des créneaux nouveaux, entre autres « la croissance verte » selon Gabriel Bonnant et Valérie Létard. 

Quel horizon pour nos libertés ? 

Hervé Morin propose que la défense des libertés soit une des préoccupations essentielle du Nouveau Centre.

Malheureusement cette table ronde n’a fait que survoler le sujet, tant dans le domaine philosophique, religieux, que social, médiatique (internet), légale, parce qu’il a manqué une définition de la liberté qui se distingue des entités comme droit, sphère privée, respect, dignité, etc… 

Droit du travail et formation professionnelle en France et en Europe. 

La France est-elle « anti- jeunes » comme le suggère le livre de Grégoire Tirot, animateur de l’atelier.

Le taux de chômage des jeunes ( en dessous de 26 ans ) n’est jamais descendu en dessous de 18%. Avec la crise, il est de 22,7%. Il y a indiscutablement un problème de formation.

Pourquoi 17% des jeunes sont sans diplôme ?

Pourquoi la formation professionnelle, en particulier les formations du bâtiment, l’école en alternance, n’est-elle pas plus développée ?

Pourquoi ceux qui sont bien formés, ont-ils tant de difficultés à trouver un travail qui ne leur évite pas la précarité les premières années ?

Il y a un problème d’orientation et un problème de flexibilité tant de la part des formateurs, des patrons que des jeunes.

Francis Vercamer, autre animateur de l’atelier, prépare une loi sur la formation professionnelle pour les jeunes adultes.

Tous les participants à cet atelier, qui s’occupent des jeunes en difficulté, déplorent le manque de collaboration et la rigidité de l’Education Nationale. Ils demandent tous, comme le disait Claude Allègre « de dégraisser le mammouth ».

 Think Centre 

Dans de nombreux pays, en particulier aux USA et en Allemagne, les dirigeants politiques sont arrivés au pouvoir, grâce à des clubs privés de réflexion, sur les grands problèmes socio-économiques.

En France, tous les experts, tout l’argent consacré à la réflexion, se trouvent dans la fonction publique. De plus, leurs travaux ne sont pas pris en compte par les hommes politiques qui sont plus préoccupés par les besoins immédiats de la population, le court terme, que par des projets à long terme.

Dans quelle mesure et de quelle manière, le Nouveau Centre peut créer des Think Centre, suffisamment ouverts à tous les courants de pensée, comme le souligne le titre de l’association de Olivier Mousson, animateur de cet atelier : « Pensez libre » ?

 Les nouveaux temps de la vie, la solidarité et la jeunesse.

 Selon le sociologue Jean Viard, nous sommes dans une société où habitent quatre générations, et dans une société caractérisée par de nombreuses ruptures : chômage, particulièrement des jeunes, divorces, familles décomposées-recomposées, mutations diverses, déménagements, etc…. La société est devenue souple, changeante, alors que les Institutions ne savent pas s’assouplir.

Pour Martin Hirsch, Haut Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et à la jeunesse, cette nouvelle société crée un grand problème au niveau du logement et au niveau de l’insertion des jeunes. Il propose quelques pistes :

-         Le RSA qui remplace le RMI et qui se justifierait à partir de 3000 heures de travail effectuées par un jeune.

-         Une meilleure orientation, indépendante de l’Education Nationale, qui ne renseigne pas seulement sur les filières nécessaires pour obtenir un diplôme mais sur la découverte des métiers, les qualités requises pour l’exercer et les besoins de la Nation.

-         Une formation plus souple qui ne mette pas le jeune dans un rail duquel il ne peut plus sortir.

-         Une meilleure communication entre Région, Préfet, Département, Rectorat.

-         Un livret de compétences délivré à chaque jeune, avec l’obligation pour les formateurs de relever des points positifs comme la connaissance d’une autre langue, des qualités sportives, artistiques, etc…

-         Obliger  l’ANPE et les Missions Locales,  à s’occuper de tout jeune qui entre dans sa 18ème année.

-         Proposer aux entreprises des contrats jeunes de formation contre un certain nombre d’années que le jeune serait obligé d’accomplir dans l’entreprise qui l’aura formé.

-         La dotation aux jeunes d’une somme qu’il pourra gérer pour ses études et qu’il pourra alimenter par des petits jobs parallèlement à ses études. 

Toutes ces propositions nécessitent la création de nombreux postes. Mais, l’économie peut-elle être prospère quand on sait déjà que 40% des emplois sont attribués aux services : Education, Santé, Culture, Loisirs, Sécurité ? 

La prochaine réunion aura lieu à la mairie de Nangy le vendredi 6 Novembre 2009 à 19 h 30, organisée par la Section d’Annemasse.

 La séance sera essentiellement consacrée  à l’élection régionale. Pendant le premier quart d’heure, nous reparlerons de l’Université d’été et du Think Center.
Nicole Duruz et Henri Duruz.

La section du Chablais est en ordre de marche, son délégué territorial Henri Duruz  a été élu ce mardi 24 mars.

Sous l’impulsion de son délégué, il a été convenu d’organiser une réunion thématique (ouverte à tous) tout les 3ème mardi de chaque mois, à la salle des Oiseaux de la Mairie de Sciez .

La prochaine rencontre aura lieu le 21 avril 2009 à 19h30, sur le thème “la refonte des institutions”

Réunion de la 5ème Circonscription du Nouveau Centre 74 : - La première séance de notre section a eu lieu le mardi 24.03.09 à la salle des Oiseaux de la Mairie de Sciez.

Étaient présents : C. BIDAL, C. DURUZ, H. DURUZ, C. MASBOUT, J R. SPILLEMACKER. Sandrine SAUCEY, Secrétaire de la fédération 74, nous a fait le plaisir de participer à la séance et d’encourager les premiers pas de la section. Etaient excusés : O. COLLIN, M. CRUZ, N. DURUZ, E. GALLEY, F. MOGENET.
Les membres présents acceptent qu’Henri DURUZ, préside ad intérim la section, en attendant des élections officielles lorsque nous serons sortis de la période de démarrage. Chaque membre présent a expliqué les raisons pour lesquelles, à la suite de la dissolution de l’UDF, il a choisi le Nouveau Centre.
Extraits : - F. BAYROU nous a déçus et trompés en faisant glisser habilement l’UDF du centre-droit au centre, puis au centre-gauche. Son attitude a révélé un culte de la personnalité incompatible avec les promesses d’une gouvernance moins présidentielle et plus démocratique.
Les grandes lignes de la politique de Nicolas SARKOZY pour rénover la France sont justes. - C’est une chance d’être un parti indépendant, tout en faisant partie de la majorité présidentielle et d’infléchir ainsi certaines propositions gouvernementales, de pouvoir proposer des modifications positives plutôt que de participer au négativisme et au marasme de l’opposition.
Le Nouveau Centre est fidèle aux idéaux de l’UDF : DEMOCRATIE, HUMANISME, ECONOMIE AU SERVICE DU SOCIAL, EUROPE POLITIQUE.
Pour le bon fonctionnement de la section, il a été décidé : - Elle se réunira tous les troisièmes mardi du mois à 19 h 30. - Les séances auront lieu à la salle des Oiseaux de la Mairie de Sciez. Les réunions dans d’autres mairies ou au Café de certaines communes, sont envisageables au gré des circonstances. - La section peut compter, au départ, sur les 5 membres présents, les 5 membres excusés et 3 autres personnes qui devraient nous rejoindre.
Comment se faire connaître et recruter de nouveaux membres est une question qui sera approfondie lors des prochaines séances. Internet devrait être un moyen pour réaliser cette ambition.
Le contenu habituel des séances sera le suivant : - Nouvelles des Organes dirigeants : nationaux et départementaux - Les faits majeurs de l’actualité politique. Commentaires. Critiques de la position du Nouveau Centre. - Les prochaines échéances électorales - « l’atelier démocratique ». Il s’agit de traiter un thème politique, qui, si possible, va être débattu au Parlement, donner notre point de vue et le faire remonter aux instances dirigeantes. Il peut s’agir de la réforme des collectivités territoriales, de la réforme de l’enseignement et de la recherche, du projet de supprimer le juge d’instruction, etc… Ces ateliers permettent et sont également l’occasion d’inviter un élu, un enseignant, un juriste, etc…. selon le thème abordé. - Divers - Verre de l’amitié.
La prochaine séance aura lieu comme prévu LE MARDI 21 AVRIL 2009 à 19 h 30 à la salle des Oiseaux de la Mairie de SCIEZ « L’atelier démocratique » sera consacré à la réforme des collectivités territoriales. Les trois élus de notre section sont attendus pour participer aux débats. Ci-joint, le questionnaire rédigé par le Nouveau Centre à l’intention des militants. Le verre de l’amitié sera offert par Henri DURUZ,